• Loïc Piaux

60 festivals français bannissent les plastiques à usage unique

Mis à jour : avr. 15

Le 22 janvier dernier, le réseau R2D2 a lancé l’initiative Drastic on plastic. Ce nouveau projet a pour but de bannir les plastiques à usage unique des festivals français et de les guider vers un mode de fonctionnement zéro déchet.


Quiconque ayant déjà mis les pieds dans un festival aura eu l’occasion de constater que les plastiques à usage unique y sont souvent légion: gobelets, pailles, bouteilles, goodies

Ces dernières années, des festivals ont fait des efforts pour limiter les déchets non recyclables. En remplaçant les gobelets en plastique par des éco-cups ou en bannissant les pailles par exemple. Mais inutile de dire que ce n’est pas suffisant pour être un festival éco-responsable.


C’est pourquoi Drastic on plastic a rédigé une charte destinée aux organisateurs de festivals ou les signataires s’engagent à supprimer les plastiques à usage unique d’ici 3 ans.

L’organisme propose également un système d’accompagnement progressif afin de guider les festivals français vers un objectif zéro déchet, que se soit sur le devant de la scène ou en coulisses.


Aujourd’hui, plus de 60 festivals ont déjà signé cette charte, avec en tête de file Bordeaux Open Air qui n’utilise déjà plus aucun plastique au bar, allant même jusqu’à encourager les festivaliers à ramener leurs gourdes.


À noter également qu’en décembre 2019, plus de 1500 Djs et autres professionnels de la scène se sont engagés à bannir les plastiques à usage unique dans la préparation de leurs représentations.


On estime que pour un évènement de 1000 personnes, 500kg de déchets sont produits. En 2015, on recensait 1887 festivals en France selon le Barofest. Le calcul est donc simple, ce sont des tonnes de déchets que Drastic on plastic et ses partenaires pourraient supprimer d’ici quelques années.


Plusieurs artistes ont illustré cet article: voici leurs oeuvres.






©Mariana Calil











@Ève Laguë

©2020 par Créatif +. Créé avec Wix.com