• Loïc Piaux

Des bouteilles à base de plantes

Le fabricant néerlandais Avantium souhaite que son invention soit commercialisée d’ici 2023. Il s’agit d’un plastique fait à partir de plantes qui peut se décomposer en un an, dans un composteur habituel.


Chaque année, 300 millions de tonnes de plastique sont fabriquées à partir de combustibles fossiles. Une grande partie de celles-ci ne sont pas recyclées. La mauvaise gestion de ces déchets contribue aux différents problèmes environnementaux de notre planète.


Le plastique végétal d’Avantium, lui, est recyclable, mais se dégrade aussi dans la nature, bien plus rapidement que du plastique classique. Pour fabriquer sa matière, l’entreprise de biochimie utilise des sucres végétaux (betterave, maïs…) à la place des combustibles fossiles.


Dans un second temps, elle aimerait pouvoir produire grâce à « des sucres végétaux provenant de déchets biologiques » comme l’explique le PDG de la société Tom van Aken. Ce nouveau polymère pourrait aussi servir à la fabrication de films protecteurs ou de textiles.


Plusieurs marques, dont Coca-Cola, Carlsberg ou encore Danone se sont montrées intéressées par le produit. D’autres entreprises devraient annoncer leur intérêt cet été.


©Mariana Calil

©2020 par Créatif +. Créé avec Wix.com