• Léa Villalba

L’Écosse enseigne le mouvement LGBT dans les écoles

En novembre 2018, le gouvernement écossais a annoncé vouloir intégrer « l'éducation LGBT+ » au programme scolaire national. Deux ans après, ledit programme est fin prêt : les écoles écossaises pourront commencer à l’enseigner dès la rentrée prochaine.


L’Écosse devient le premier pays au monde à enseigner les droits des LGBT+ à l’école. Dans ce programme innovant, on retrouve l’histoire du mouvement LGBT+, les combats pour obtenir l’égalité, mais aussi l’histoire de quelques grands personnages homosexuels.


Toutes les écoles publiques, primaires et secondaires, devront transmettre ces enseignements qui seront obligatoires et intégrés au sein d’autres cours. Les cours d’anglais pourraient par exemple évoquer l’écrivain Oscar Wilde en précisant qu’il s’est exilé en raison de son orientation sexuelle.


Pour les plus petits, les enseignants proposeraient davantage des discussions sur la diversité et le respect. Le but ? Éradiquer les préjugés, lutter contre l’homophobie et la transphobie, mais aussi permettre aux jeunes LGBT+ de s’identifier.


Le groupe Time for Inclusive Education (TIE) a fait campagne pendant cinq ans pour la cause. Ces dernières années, l’Écosse s’est montrée comme un réel défenseur des droits LGBT+. Depuis 2009, les couples homosexuels peuvent adopter et le mariage a été légalisé en 2014. Cette même année, ainsi que la suivante, le pays a été élu « meilleur pays d’Europe au regard de l’avancée des droits LGBT » selon le Rainbow Europe Index.


Une grande avancée lorsque l’on sait que l’homosexualité y était illégale jusqu’en 1980 et qu’une loi imposait aux écoles de ne pas « faire la promotion » de l’homosexualité jusqu’à l’an 2000.


©Damien Ronto

©2020 par Créatif +. Créé avec Wix.com