• Loïc Piaux

Maltraitance animale : Liège instaure des amendes importantes

La ville de Liège en Belgique s’est dotée d’un règlement pour sanctionner les actes qui portent atteinte au bien-être animal. Le but est de mettre fin à la quasi-impunité des personnes qui maltraitent les animaux.


La Wallonie, région où se situe la ville de Liège, a déjà son propre code du bien-être animal. Il a été régi par une loi datant de 1986 et a été actualisé en 2018.


Le Code wallon du Bien-être animal se donne pour mission de tenir compte des « besoins physiologiques et éthologiques » des animaux, de respecter leur sensibilité et leur dignité.

Cependant, la ville de Liège a décidé d’aller plus loin et de mettre en place ces propres sanctions communales.


Jusqu’à présent, les infractions « mineures » étaient peu, voire non punies à cause d’un encombrement de la justice. Liège pouvait seulement saisir les animaux afin de les éloigner de leurs propriétaires jugés comme maltraitants.


Désormais, des amendes pouvant aller jusqu’à 10 000 € seront distribuées. La somme pourra même être doublée s’il y a récidive dans les trois ans qui suivent la première infraction.


Plusieurs comportements sont sanctionnés par ces contraventions : laisser un animal dans une voiture en plein soleil, avoir un animal non identifié ou encore ne pas rendre un animal perdu à son propriétaire. Le fait de ne pas avoir les compétences de s’occuper d’un animal entrainera aussi des sanctions.


Les fautes plus graves continueront d’être traitées par la Région wallonne.


©Damien Ronto

©2020 par Créatif +. Créé avec Wix.com